Signature de 22 accords entre le Maroc et Madagascar


L’expression d’une vision des deux Chefs d’Etat et Raffermissement des liens entre les peuples frères marocain et malagasy

Entre le Maroc et Madagascar, le partenariat Sud-Sud prend du contenu et se met sur la voie de la concrétisation. Devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, 22 accords ont été signés ce 21 novembre au palais d’Etat d’Iavoloha, par les Ministres des secteurs concernés et leurs homologues marocains, mais également par des représentants du secteur privé des deux pays, organisations professionnelles et acteurs sectoriels.

Une même vision des relations de coopération

Au-delà de tous les accords, conventions, et mémorandum d’entente signés à l’occasion de la visite d’Etat du Roi Mohammed VI, il y a toute la symbolique que représente la Grande Île pour le peuple et la mémoire des marocains. Comme l’a souligné le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salahddine Mezouar, jamais les marocains n’oublieront que Madagascar a accueilli dans son exil Feu le Roi Mohammed V, libérateur et père de l’indépendance. La visite de Sa Majesté Mohammed VI est ainsi porteuse de toute cette symbolique, de la reconnaissance de tout un peuple. Une date historique pour deux pays et deux peuples rapprochés par l’Histoire et qui, aujourd’hui, partagent la même vision quant à la construction de relations de coopération adaptées à ce qu’elles doivent être en ce XXIème siècle, de par leur volonté de s’ouvrir mutuellement et d’asseoir le développement.

Signature de conventionsA la base, les accords signés entre le Maroc et Madagascar touchent d’abord l’organisation du cadre juridique, car un accord cadre a déjà été signé entre les deux Etats en 2005. Ces accords et conventions concernent plusieurs secteurs de l’économie, en particulier l’agriculture, la pêche, les mines, l’infrastructure, le tourisme, le développement humain et social. Et enfin, et non des moindres, ces accords incluent le secteur privé des deux pays, dont en particulier ceux qui touchent les domaines du micro-crédit et des assurances. C’est le signe que le secteur privé s’investit pour développer des projets structurés, financés à travers les banques.

Parmi les 22 accords signés ce 21 novembre, il y a un projet fortement symbolique, une vision que partagent les deux dirigeants, en l’occurrence celui portant sur la valorisation et la sauvegarde du Canal des Pangalanes. En termes d’aménagement de voies d’eau, le Maroc a développé une expertise qu’il entend aujourd’hui partager avec Madagascar pour le Canal des Pangalanes, long de plus de 700 kms et dont l’aménagement et la revalorisation vont impulser des nouvelles dimensions dans le développement du pays. Pour les deux Chefs d’Etat, « il s’agit maintenant de dynamiser tous les projets, d’aller vite et de manière efficace car, in fine, il faut que ces projets aient des retombées positives sur les conditions de vie de la population, pour qu’elle puisse être à même de constater que les accords et les partenariat entre deux pays frères conduisent au bien-être, en termes de création d’emplois, de richesse, sources de développement. »

Maroc-Madagascar : Les accords du 21 novembre

  • Mémorandum d’entente sur le Projet de valorisation et de sauvegarde du Canal des Pangalanes
  • Accord de coopération dans le domaine agricole
  • Accord sur la coopération dans les domaines de l’exploitation minière et l’enrichissement des minerais
  • Protocole d’établissement de consultations politiques
  • Projet d’accord dans le domaine de l’eau et de la météorologie
  • Protocole de coopération dans le domaine de l’environnement
  • Mémorandum d’Entente en matière de Fonction Publique et de modernisation de l’administration
  • Accord sur la coopération dans les domaines de la jeunesse et des sports
  • Convention tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu
  • Projet d’Accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables
  • Projet de Protocole de coopération en matière de Pêches maritimes
  • Projet d’accord dans le domaine de la Formation professionnelle
  • Convention de partenariat entre la Banque Centrale Populaire (BCP) et l’Etat malagasy pour la création d’une institution de microfinance
  • Projet de Mémorandum d’entente entre le Ministère malagasy du tourisme et l’Office national marocain du tourisme
  • Projet d’Accord de coopération entre l’Agence portuaire, maritime et fluviale (APMF) et l’Agence spécial TANGER MED (TSA)
  • Projet d’Accord de coopération entre CFCA et Economic Development Board of Madagascar
  • Projet d’Accord entre la CGEM et son homologue malagasy GEM (Groupement des entreprises de Madagascar)
  • Mémorandum d’Entente entre l’Union interrégionale des Caisses d’Epargne et de Crédit Agricole Mutuels (UNICECAM) et le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM)
  • Convention Cadre de coopération pour la mise en place et le développement de l’Assurance agricole à Madagascar
  • Projet de Convention de Partenariat entre BOA Group et le Groupe SIPROMAD de Madagascar
  • Convention de Partenariat entre BCP et le Groupe SIPROMAD
  • Mémorandum d’Entente Attijariwafa Bank Group et la Banque Nationale de l’Industrie

Cérémonie de remise de Très Hautes Distinctions

Ordre national au roi du Maroc

Ordre national au roi du Maroc

Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI a élevé le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, à l’ordre de souveraineté Al Wissam Al-Mohammadi. Ce collier est décerné aux membres de la famille royale, aux Rois, Chefs d’État et Princes étrangers.
Le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, a pour sa part élevé Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la Dignité de Grand-Croix de Deuxième Classe de l’Ordre National Malagasy. Il s’agit de la plus haute distinction conférée à un Chef d’Etat étranger.

Le nouvel Ambassadeur du Maroc présente ses lettres de créances

SEM Mohamed Benjilani, Le nouvel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc

SEM Mohamed Benjilani, Le nouvel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc

Le nouvel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc, Mohamed Benjilani, a présenté ses lettres de créances au Président de la République, Hery Rajaonarimapianina, ce 21 novembre, au palais d’Etat d’Iavoloha. Une prise de fonction officielle qui s’inscrit également dans le cadre de la visite d’Etat du Roi Mohammed VI à Madagascar.