Présentation de l’autobus témoin pour améliorer les transports publics à Madagascar


Renouvellement du parc pour le transport routier professionnel de voyageurs

L’autobus témoin pour le renouvellement du parc de véhicules du Transport Professionnel Routier des Voyageurs (TPRV) à Antananarivo a été présenté par le Ministère des Transports et de la Météorologie, en partenariat avec le Groupe SMTP et ID Motors. Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a dirigé la cérémonie qui a eu pour cadre le palais d’Etat d’Ambohitsorohitra, ce 17 février. L’objectif, à travers ce renouvellement, est de « Mettre à la disposition de Madagascar un système de Transport répondant efficacement à toutes les demandes suivant les normes requises et de qualité appréciable. »

L’introduction de « l’autobus intelligent », dans la capitale malgache, s’inscrit dans le cadre de la professionnalisation des transports publics, et vise à l’amélioration de la sécurité routière et celle des passagers, la fluidification de la circulation urbaine, la démonétisation et la modernisation du parc automobile. Pour le Président Hery Rajaonarimampianina, l’entrée en fonction des autobus intelligents à Madagascar relève d’une nouvelle vision destinée à améliorer la qualité du secteur des transports publics. Cela concerne en particulier l’environnement urbain ou suburbain, le cadre professionnel et les conditions de travail des transporteurs. En outre, elle contribue au développement de la capitale. Le Chef de l’État a rappelé à cette occasion que son rôle est de rassembler autour d’une même vision du développement toutes les parties prenantes au secteur des transports, mais ces derniers demeurent toujours les principaux acteurs du changement.

Le Président Rajaonarimampianina Hery à bord de l’autobus témoin

Selon le Ministre des Transports et de la Météorologie, Monsieur Ramanantsoa Ramarcel Benjamina, ce projet concrétise, à son niveau, la vision « Madagascar pays moderne et prospère », conformément au Plan National de Développement. Pour le secteur du transport urbain, il s’agit de la mise en œuvre d’une stratégie globale et d’une organisation bien ficelée en vue de la professionnalisation des services offerts au public. De plus, cette action entre aussi dans le processus de démonétisation dans les services de transport, la recherche permanente de la qualité de la sécurité routière, mais surtout la fluidification de la circulation urbaine. L’instauration de la qualité des services de transports publics à Madagascar doit ainsi s’ajuster aux normes internationales. La réalisation de ce projet mettra un terme définitif aux discordes permanentes entre les propriétaires des véhicules et leurs chauffeurs, sources de plusieurs problèmes, selon le Ministre des Transports et de la Météorologie.

La vision « Madagascar, pays moderne et prospère » dépend du développement de tous les secteurs d’activités, y compris celui du transport, a fait valoir le Chef de l’Etat car ce secteur est au service de plusieurs domaines de la vie nationale, tant en milieu urbain que rural. Depuis longtemps, les principaux problèmes liés au transport urbain relèvent de la pluralité des types de véhicules exploités et de leur nombre insuffisant au sein des coopératives, un aspect auquel s’ajoutent les problèmes d’horaire et de permanence des services. L’arrivée des nouveaux autobus va palier à ce retard quantitatif et, surtout, qualitatif.

Par ailleurs, l’Etat accompagne toujours les coopératives de transports et le secteur privé dans la recherche de solutions durables pour l’amélioration du secteur. Une fois de plus, le Partenariat Public Privé contribue davantage au développement car la réalisation de ce projet pilote à Antananarivo constitue une réelle valorisation de la capitale de Madagascar, et une réponse aux besoins de services de transport de qualité tant recherchés par la population urbaine.

Le choix de l’autobus de marque Dong Feng, construit par ID Motors, répond à cette recherche d’une qualité aux normes internationales, grâce au concept de « Bus intelligent ». Equipé de matériels appropriés, il répond aussi aux impératifs d’hygiène, de santé et d’environnement, outre l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication telles que le GPS, les caméras à bord, le wifi, etla carte prépayé pour permettre la démonétisation.

Parmi les conditions de viabilité du projet figure, en premier lieu, le changement de mentalité des citoyens et la préservation des biens publics, a relevé le Président Hery Rajaonarimampianina. Des mesures d’accompagnement seront également mises en œuvre au niveau des infrastructures urbaines telles que les stationnements, les abribus, les routes, etc. Toutefois, le Président Rajaonarimampianina reconnaît que les véhicules de transport public actuels ne sont pas tous en mauvais état, vu qu’ils arrivent encore à desservir la population. Mais l’objectif est d’amener tous les acteurs à se conformer aux normes en vigueur au bénéfice de la population. Le Chef de l’Etat a invité tous les responsables du transport urbain à procéder à une réflexion et à une révision des plans de lignes actuels, afin de réaliser convenablement la vision « Grand Tana ». Il a également soulevé le débat sur la classification des bus urbains et suburbains afin de permettre un changement de grande envergure, tout comme la révision des cahiers des charges des coopératives de transport orienté vers les avantages de tous. Il a souligné la nécessité urgente de dispenser des formations spécifiques sur la sécurité routière. Le débat reste ouvert, selon le Président Rajaonarimampianina, quant à la mise en place effective et efficace de ce beau projet d’Autobus intelligent dans toutes les grandes villes de Madagascar, dans le souci d’assurer un développement au bénéfice de tous.

Le Président Directeur Général du Groupe SMTP, Danil ISMAEL, et les représentants de l’ID Motors, ainsi que les dirigeants des coopératives de transport d’Antanarivo ville et suburbain étaient présents lors de la cérémonie.

LE « BUS-INTELLIGENT »

Nouvelle vision destinée à améliorer la qualité du secteur des transports publics

  • Nombre de passagers : 23 assis, 26 debout.
  • Identification des positions des bus, des avances et des retards
  • Evaluation des niveaux de qualité de service
  • Des services d’information aux voyageurs
  • Des nouveaux types de titres de transport

Système d’aide à l’exploitation :    

  • Le système est basé sur une architecture serveur-web et peut être utilisé par un nombre indéfini de stations de travail, en utilisant un simple navigateur, comme MS Internet Explorer, sur n’importe quel PC, via le réseau de l’entreprise ou Internet.
  • Certaines applications peuvent fonctionner aussi localement, pour garantir la continuité du service en cas de panne des  canaux de communication.

Un système compact

  • permet au conducteur de vendre des titres, de renouveler/recharger les cartes sans contact et de gérer le service (postes de travail, courses…),
  • identifie la position du véhicule par GPS et en connaissant les avances et retards aux arrêts par rapport à l’horaire programmé
  • permet un contact permanent avec le centre et peut recevoir les paramètres du service, les mises à jour de logicielles et envoyer la position de l’autobus et les transactions effectuées.

Les points de vente de carte et de recharge          

  • Saisie et gestion des données des clients
  • Production de cartes à puce personnelles avec impression thermographique des informations personnelles et de la photographie.
  • Vente et émission de titres de transport sans contact
  • Renouvellement ou rechargement de cartes

Accessoires dans les bus

  • Cameras de surveillance
  • Géolocalisation
  • Carte de prépaiement
  • Borne de paiement magnétique
  • Ecran publicitaires
  • Limiteurs de vitesse
  • Compteurs de passagers électroniques
  • Compteurs de transactions électroniques