Madagascar-Japan Business Forum à Tokyo


Des opportunités et un climat d’investissement stable aux investisseurs japonais

Même si le Japon est déjà le troisième grand investisseur à Madagascar, et le cinquième marché pour les produits malgaches, les deux pays entendent avancer davantage. Le Forum des Affaires Japon-Madagascar, tenu ce 5 décembre, à Tokyo, s’inscrit dans cette nouvelle phase des relations entre les deux pays. Pour le Président de la République et la délégation malgache, ce fut une nouvelle occasion de présenter les opportunités, notamment en ce qui concerne les secteurs prometteurs, pour inciter les japonais à venir investir dans un pays où beaucoup de réformes ont été menées pour améliorer le climat des affaires.

Forum des Affaires entre Madagascar et Japon, Tokyo 2017

« Il reste encore beaucoup d’opportunités dans des domaines tels que l’énergie ou celui de l’agriculture. Pour pouvoir optimiser l’exploitation des différentes opportunités, nous avons travaillé, ces dernières années, pour améliorer l’environnement des affaires. Madagascar offre aujourd’hui un environnement macro-économique relativement stable, et qui évolue de façon permanente » a déclaré le Président à l’ouverture du Forum. Il a relevé les nouvelles lois qui ont été adoptées ainsi que les réformes entreprises pour améliorer le climat des investissements. Cela concerne la création d’entreprise, le permis de construire, la propriété foncière, la justice commerciale, le commerce transfrontalier, et l’administration fiscale, entre autres. L’une des plus importantes est certainement l’adoption de la loi sur le Partenariat Public Privé. Sur ce dernier point, la Conférence entre Madagascar et le Japon sur les infrastructures de haute qualité, s’était tenue en juillet 2017 à Antananarivo, elle avait alors impliqué les acteurs des secteurs publics et privés des deux pays, et un mémorandum avait été signé entre les ministères concernés pour un approfondissement de la coopération.

Le Président Hery Rajaonarimampianina lors du Madagascar-Japan Business Forum, Tokyo

Face aux investisseurs et aux représentants des milieux d’affaires japonais, le Président Hery Rajaonarimampianina a mis l’accent sur les secteurs prometteurs. Tout d’abord celui des énergies renouvelables car les ressources existent et, ce, pour améliorer l’accès de la population à l’électricité, dont le taux demeure encore très faible, de l’ordre des 15%. Il a aussi évoqué le développement de l’agriculture, de l’étendue des terres arables par rapport à une productivité agricole qui demeure encore très faible, pour répondre aux besoins des marchés aux niveaux national, régional et international. Le Président a aussi brossé un tableau des richesses minières, marines, ainsi que celles de la biodiversité. L a souligné que les japonais sont déjà présents dans le projet Ambatovy, mais des opportunités existent en matière de nouvelles technologie de l’information et de la communication, dans le textile, et les infrastructures, d’autant que Madagascar, à travers sa jeunesse, possède des ressources humaines dynamiques.

Les propos du Président Hery Rajaonarimampianina ont été soutenus par les responsables étatiques japonais, qui ont, par la même occasion, exprimé leur satisfaction par rapport aux projets qui sont déjà menés à Madagascar, tel que l’exploitation du nickel et du cobalt à Ambatovy. Ils ont aussi rassuré les investisseurs japonais quant à la stabilité et le redressement de la situation politique à Madagascar, félicitant au passage le Président Hery Rajaonarimampianina pour les efforts accomplis en ce sens. Le forum s’est achevé dans un atmosphère d’amitié et de confiance entre les deux parties. Pour l’ambassade malgache au Japon et la JETRO (Japan External Trade Organization), co-organisateurs du Forum, ce fut un succès, augurant plus d’engagements des entreprises japonaises à Madagascar.