Le Président remet 25 véhicules 4×4 au Ministère des Travaux Publics


Une contribution à l’efficacité du travail face aux impératifs

Vingt-cinq véhicules 4×4, d’une valeur de plus de 2 milliards d’Ariary, acquis sur fonds propres de l’Etat, dont le Fonds d’entretien routier (FER), ont été remis par le Président de la République au Ministère des Travaux Publics, dans la matinée de 19 avril, au Palais d’Iavoloha. Ce fut l’occasion pour le Chef de l’Etat de rappeler l’aspect fondamental de l’entretien des routes, en dépit du manque de matériel. « Nous devrions accorder une priorité à l’entretien des routes et des ouvrages car ce sont des infrastructures qui concourent à la vitalité de plusieurs secteurs de la vie nationale. Les infrastructures routières sont des supports de croissance par excellence et, de ce fait, contribuent grandement, à réaliser les objectifs du Fisandrantana ».

Lors de la remise de ces véhicules tout terrain au Ministère des travaux publics, le Président n’a pas manqué de situer l’importance des routes pour la vie de chaque région, en tant que support de croissance, mais également pour contribuer à la connectivité entre les Régions, entre la population. Par cet aspect, les routes constituent un outil fondamental pour renforcer l’unité nationale, au-delà de la circulation des biens. Le Chef de l’Etat a mis l’accent sur la durabilité des infrastructures routières, de 25 années, au minimum, moyennant une bonne qualité des travaux d’entretien.

Sur la base de l’achat de ces véhicules, à partir du Fonds d’Entretien Routier, le Président de la République a ensuite tenu à mettre en exergue l’importance de l’utilisation des fonds propres de l’Etat pour la réalisation des objectifs de développement. Ce faisant, l’action s’inscrit dans l’esprit même de la Renaissance, en termes de valorisation de nos ressources propres, sur la base d’une l’ambition collective. Le troisième point souligné par le Chef de l’Etat concerne la définition des priorités, par rapport au long terme. Sur cet aspect, il a insisté sur l’esprit même et les impératifs du « service public », qui se traduisent par la mise en œuvre de moyens, matériels et humains, pour le développement, et l’intérêt commun.

Selon le Ministre des travaux publics, Eric Razafimandimby, la dernière dotation de véhicules date de 2003, or les travaux d’urgence sont nombreux, nécessitant des matériels roulants importants et fiables. Sur ces 25 nouveaux véhicules, 22 seront octroyés aux Directeurs Régionaux des TP et 3 pour la Direction Générale du Ministère. Il a par ailleurs souligné que parmi les priorités actuellement, figure la réhabilitation des rues d’Antananarivo.