Le Président Rajaonarimampianina dans le district de Vohibato : « Environnement, développement rural, patriotisme »


Confiance renouvelée, préservation de l’environnement, et travail incessant pour la patrie : ce sont les grands points de la visite du Président de la République à Alakamisy Itenina, district de Vohibato, ce 10 février. Figurant parmi les grandes régions agricoles de la Région Haute Matsiatra, Vohibato se caractérise aussi par l’apiculture.

Au niveau national, la production de miel a connu une nette régression ces dernières décennies, en raison de la dégradation de l’environnement et des maladies qui frappent les abeilles, dont le varroa. L’heure est à la relance de la filière apicole, par une meilleure maîtrise de la santé des abeilles et la modernisation des ruches mais aussi, en parallèle, par des activités efficientes en termes de protection de l’environnement. Il s’agit d’une véritable chaîne, laquelle constitue tout un symbole car le miel est à l’image du « meilleur », et le Chef de l’Etat l’a souligné lors de sa rencontre avec la population d’Alakamisy Itenina. Il a félicité le district de Vohibato pour la confiance qui lui a été accordée lors des élections et qui, depuis, la concrétise par le travail. « Après ce que nous avons pu commencer ensemble, par nos moyens propres, nous avons obtenu aujourd’hui la confiance et l’appui des bailleurs et des investisseurs. Les conditions sont maintenant remplies pour que Madagascar se mette sur l’orbite d’une émergence harmonieuse, par le travail, la solidarité, et l’unité. Nous évoluerons désormais plus vite, en veillant à asseoir un développement harmonieux de toutes les régions, animés par la fierté nationale et le respect de notre souveraineté », a déclaré le Président Rajaonarimampianina.

Rencontre avec la population d’Alakamisy Itenina

S’adressant aux jeunes en particulier, il les a exhortés à renforcer davantage le sens du patriotisme et à le traduire par la persévérance dans le travail, à l’instar de tous ceux qui se dédient au développement du pays, chacun à son niveau de responsabilité. C’est dans cet esprit que le Président Hery Rajaonarimampianina a sensibilisé Alakamisy Itenina, la foule des communes environnantes, et tout le pays en général, sur l’impérieuse nécessité de protéger l’environnement. Notre pays est frappé par la sécheresse, a-t-il souligné, en raison de la dégradation des forêts, due aux incendies et aux formes d’exploitations irrationnelles, et à laquelle s’ajoutent désormais les impacts du changement climatique. Le Chef de l’Etat a renouvelé son appel pour une grande action de reboisement au niveau national et pour la défense de l’environnement ; à Alakamisy Itenina, il a ainsi remis des lots de jeunes plants.

Tous les Malagasy pour le Reboisement et la protection de l’environnement

Sur le sens de la responsabilité, le Président Hery Rajaonarimampianina a fait valoir qu’elle doit présider le comportement quotidien et le travail de tout un chacun. Pour ce qui est de la liberté notamment, il a relevé qu’elle a ses limites, et qu’il ne faut pas verser dans l’incitation à la haine et à la diffamation. La liberté suppose également le respect des lois, a-t-il conclu.

Pour le district de Vohibato, remise de :

  • 500 ruches aux apiculteurs
  • Lots de jeunes plants, pour le reboisement,
  • 12 tonnes de provende
  • 200 poules reproductrices malgaches, pour le redressement de la filière
  • Documents pour les apprenants en agriculture et élevage
  • Matériaux pour la formation professionnelle et technique
  • Motocyclettes et matériels informatiques pour la Commune d’Alakamisy Iteninina et la Gendarmerie
  • 10 zébus à la population en guise de renforcement du fihavanana

Des centaines de ruches aux apiculteurs d’Alakamisy Itenina

La filière apicole à Madagascar :

  • En redressement après la dégradation subie ces dernières décennies
  • Miel : la production n’est plus que de 5 000 tonnes environ, contre 50 000 tonnes dans les années 1990, dont 35 000 tonnes pour l’exportation.
  • 93% des ruches ont disparu dans l’Est et le Centre du pays : le parc existant est estimé à 100 000.
  • Objectifs du redressement de la filière :

    • améliorer les produits de la ruche et leur accès aux marchés,
    • améliorer la pollinisation des plantes par la maîtrise de la santé des abeilles en réduisant l’incidence des ravageurs et des maladies des abeilles.