Le Gouvernement américain remet une vedette rapide aux Forces navales malgaches


Reprise de la coopération en matière de sécurité maritime

Dans le cadre du renforcement de la coopération militaire entre les Etats Unis d’Amérique et Madagascar, dans le domaine de la défense, et notamment la sécurité maritime, le Gouvernement américain a remis officiellement à l’Etat malgache une vedette rapide, ce 22 février, à Nosy-Bé. La vedette, destinée à sécuriser les côtes et les ressources marines, a été réceptionnée le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, en présence de l’Ambassadeur des États-Unis, Robert Yamate, du Ministre de la Défense nationale, le Général Béni Xavier, le Secrétaire d’Etat à Gendarmerie Nationale, le Général Paza Didier, et les élus de la Région Diana.

La vedette rapide aura comme port d’attache Nosy Be, l’Île aux Parfums, qui constitue une référence pour tout le pays en termes de développement. Quelques 2250 bâtiments de tous genres empruntent chaque jour le Canal de Mozambique. Avec ses 5000 km de côtes et sa zone économique exclusive, Madagascar se doit de sécuriser les activités maritimes inhérentes à son économie, mais aussi lutter contre les trafics en tous genres, notamment le pillage des ressources marines, qui causent un préjudice de l’ordre de 500 millions USD chaque année. C’est pour renforcer la lutte contre les divers trafics illicites que le Gouvernement américain a décidé d’offrir la vedette rapide aux Forces navales malgaches, suite à une demande formulée en 2014.

L’ambassadeur des États-Unis, Robert Yamate, a notamment déclaré à Nosy Be que les Forces navales malgaches pourront désormais aller au-delà des côtes pour remplir leur mission de protection. D’une valeur de 823.000 USD, la vedette bénéficiera de réparations sur une période d’une année ainsi que la fourniture de pièces détachées et la formation des hommes d’équipage. La nouvelle acquisition des Forces navales est destinée à remplir de multiples missions, telles que le sauvetage, la sécurisation et la surveillance du trafic maritime, la lutte contre les activités illicites, l’assistance aux autorités de la pêche marine ou encore la lutte contre la pollution.

.

Défense et sécurité maritime : renforcement de la coopération militaire entre les Etats Unis d’Amérique et Madagascar

Le Président Rajaonarimampianina a attiré l’attention de l’assistance, notamment les jeunes, afin de veiller aux particularités de Madagascar car, outre les richesses terrestres, l’espace marin représente beaucoup d’autres avantages, dans le cadre de l’économie bleue. Les 500 millions USD de pertes enregistrées chaque année, en raison de l’exploitation illicite des ressources marines malgaches, constituent autant de financements perdus en termes de construction d’infrastructures, pour l’éducation, la santé, ou les routes, entre autres. Aussi, la sécurisation des ressources marines est une priorité majeure pour le Gouvernement, particulièrement pour les Forces armées, a fait savoir le Chef de l’Etat, mais c’est également un devoir pour chaque citoyen. La réalisation des projets structurants initiés par le Gouvernement engage un sens élevé de patriotisme et un soutien de la population dans la durée. Il a notamment rappelé que 2017 sera une année de travail pour mettre Madagascar sur la voie d’une « Émergence harmonieuse », tout en mettant en garde la population face aux différentes manœuvres des détracteurs. Pour ce qui est de Nosy-Be, le Président de la République a rappelé son rôle de ville-pilote du développement ; beaucoup d’efforts ont ainsi été déployés, notamment dans les domaines du tourisme, des infrastructures, telles que les ports, les routes, l’aéroport, la mise en place des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ainsi que le domaine de la sécurité publique.

Le Chef de l’Etat a relevé que le Gouvernement américain accorde une importance particulière à la coopération dans le domaine de la sécurité maritime, car cela représente d’énormes avantages pour le développement de Madagascar. Des ressources marines bien gérées et bien sécurisées sont synonymes de richesse et de souveraineté, a-t-il déclaré. Le Président Rajaonarimampianina a partagé une citation de l’ancien Président américain John Kennedy stipulant: « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays », un message lancé à l’endroit de tout un chacun pour une participation citoyenne au processus de développement. En remerciant le Gouvernement américain pour la remise de la vedette rapide, qui constitue une grande contribution à la sécurité, le Chef de l’État a rappelé qu’il y a un an, le Secrétaire d’État américain chargé de la Marine avait annoncé la volonté des États-Unis d’Amérique d’aider les Forces navales malagasy en matière d’équipements et de formation. Ce dernier avait annoncé à l’époque la donation de cette vedette, et la promesse a été tenue. Il s’agit ainsi de l’expression des bonnes relations entre les États-Unis et Madagascar, et la reprise de la coopération entre les deux pays en matière de sécurité maritime. D’ailleurs, les 150 années de relations diplomatiques entre les deux pays sont célébrées en ce mois de février, des liens et une coopération qui sont appelés à se raffermir davantage dans plusieurs domaines. La nouvelle vedette rapide, dénommée « Ankio » est confiée au détachement maritime de Nosy-Be.

Ankio : La vedette rapide remise aux forces navales malgaches

La vedette rapide « Ankio »

  • Constructeur : Metal Shark USA
  • Longueur: 11m
  • Moteur à propulsion, utilisant le système jet
  • Vitesse: peut atteindre plus de 50 nœuds, soit 80km/h
  • Vitesse de croisière : 25 nœuds
  • Nombre de places : 20 personnes au maximum
  • Équipements intégrés: appareils de navigation, de détection et de communication (GPS, radar, antennes VHF et UHF)