Le Chef de l’Etat inaugure le Palais de Justice de Fénérive-Est


« Accélérer le traitement des dossiers »

Le Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, accompagné du Garde des sceaux, Ministre de la justice, Harimisa Noro Vololona, a inauguré le nouveau Palais de Justice de Fénérive-Est, ce 30 Novembre 2018. Ce fut l’occasion pour le Président p.i d’évoquer les récents événements malheureux qui ont eu lieu dans la région, mais également pour parler de la Justice, un rempart et un abri pour la défense des plus humbles.

Le Président de la République pi Rivo Rakotovao a d’abord tenu à féliciter la Ministre Harimisa Noro Vololona pour le sens qu’elle a donné à sa mission. « Vous êtes une des ministres qui a toujours assumé vos responsabilités, malgré le temps déterminé pour vos fonctions. Nous sommes là, car le travail continue. Voilà un an que nous avons posé la première pierre. Nous connaissons les problèmes judiciaires qui sévissent dans la région, et ce Palais de Justice constitue une réponse, car c’est un édifice qui va mettre en ordre la vie sociale dans l’équité et la vérité, pour le bien de tous. La Justice est l’élément primordial qui se rapproche de la population pour sa défense et aussi un abri pour les faibles. Ayez confiance à cette institution » a-t-il déclaré.

Le Chef de l’Etat a expliqué l’importance des hommes de lois, au cours duquel il a notamment rendu hommage aux éléments des forces de l’ordre qui ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur devoir. « Ce Palais est le seul endroit qui donne des décisions claires et justes, et je déplore les derniers évènements survenus dans la région qui ont fait des morts, en raison de la vindicte populaire, dont plusieurs ont manifesté leur regret » a-t-il déclaré. Pour conclure, le Chef d’Etat a parlé de la sagesse qui doit animer les hommes et femmes de lois qui vont travailler dans le palais pour la Justice, et dont les candidatures feront l’objet d’appel à manifestation. « Ils seront choisis avec rigueur, selon leur compétence et leur intégrité, pour avoir la confiance de la population. Et puisse, ce pays recouvrer la paix sociale et le développement après les élections, notamment cette région bénie de Dieu, pour que la pauvreté soit éliminée, et pour que règnent la justice et l’équité », a-t-il conclu.

Auparavant, la Garde des sceaux, Ministre de la justice, Harimisa Noro Vololona, a expliqué qu’avant la construction du palais, des audiences foraines ont été menées à Soanierana-Ivongo, à Vavatenina, à Sainte-Marie, puis à Fénérive-Est. Les problèmes sont maintenant résolus car la population ne va plus se déplacer, et tous les dossiers vont être réglés dans ce nouveau Palais de Justice, pour un rapprochement avec les justiciables.