La Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé lancée à Niarovana-Caroline


Pour un accès de tous les malgaches à des soins médicaux sans entraves financières

Pour la première fois dans les annales de la santé publique à Madagascar, une Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé (CNSS) a été instituée. Elle a été lancée officiellement par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, dans la localité de Niarovana-Caroline, dans le District de Vatomandry, ce 8 juin 2018. La CNSS a pour objectif de permettre à tous les malgaches de bénéficier de services et de soins médicaux de qualité, et de proximité.

La CNSS, exécutée par le Ministère de la santé publique, est la mise en œuvre, au niveau de la Grande Île, de la Couverture Santé Universelle (CSU). Il s’agit d’un concept de l’Organisation Mondiale de la Santé auquel Madagascar a adhéré, en septembre 2016, lors de la 71ème Assemblée Générale des Nations Unis. Le CSU vise à dispenser des services et des soins de santé de qualité, sans que cela ne soit une source de difficulté financière pour les bénéficiaires. Dans cette optique, l’objectif de la CNSS est de protéger la population contre les blocages financiers liés à son accès aux services, en réduisant la participation aux coûts des soins, et en limitant le paiement direct des frais grâce à l’utilisation des mobiles money. La cotisation annuelle par adhérent est de 9 000 ariary, et le mode d’adhésion peut se faire par téléphonie mobile et internet. Par ailleurs, l’Etat malgache et les partenaires techniques et financiers contribueront également au financement de la CNSS.

L’authentification des membres se fait par carte magnétique personnalisée, tandis que le traitement des dossiers médicaux et la gestion administrative se font à travers une plateforme numérique, dans laquelle chaque membre a son propre casier. Ainsi, la CNSS s’inscrit totalement dans l’ère des nouvelles technologies des télécommunications et de l’inter-connectivité. Les membres de la CNSS peuvent jouir gratuitement de tous les soins et services médicaux dans les centres de santé, ou hôpitaux publics, de tout le pays, et accéder gratuitement aux médicaments dont ils ont besoin. La CNSS ne requiert qu’une participation minime de la population, et, à long terme, le but est de faire adhérer tous les malgaches au système de CSU.

A Niarovana-Caroline, localité distante d’une quarantaine de kilomètres de Vatomandry, sur la route vers Mahanoro, le Président Hery Rajaonarimampianina a déclaré que l’objectif, à travers la CNSS, est d’offrir à tous les malgaches des services et des soins médicaux de qualité. « C’est pour répondre à un besoin de services et de soins de santé de proximité que de très nombreux CSB II ont été réhabilités et rouverts, et que des blocs opératoires ont été mis en place dans le même temps », a-t-il relevé. A travers la CNSS, il a relevé l’importance de la Solidarité qui, de par elle-même, traduit le rôle et la contribution de chaque citoyen au bien commun et au sien propre. « C’est le signe de la renaissance, du changement de mentalité, nécessaire pour l’émergence du pays. Nous devons être conscients, voir loin, et nous soucier du bien-être de toute la population. Pour combattre la pauvreté, qui a fortement marqué le pays depuis cinq décennies, nous devons refuser l’égoïsme et le profit personnel. Il ne faut pas se laisser abattre par les manœuvres visant à semer le dépit, ainsi que les incitations à la haine », a déclaré le Président. Par rapport aux affaires nationales, il a appelé la population à défendre et à exercer pleinement son droit de vote. « C’est le peuple qui doit s’exprimer, et décider de ce qu’il veut pour son développement, et cela doit se faire uniquement par la voie des urnes. Pour ma part, c’est en toute humilité, et pour assurer des élections libres, dans un climat d’apaisement, que j’ai accepté de recevoir les autres forces politiques du pays au sein du Gouvernement. J’ai fait cela parce que je tiens à ce que le peuple garde, et puisse exercer sans entrave son droit de vote. Notre pays a de nouveau renoué avec la croissance, battons-nous pour préserver les acquis, osons repousser la destruction, et défendre ce qui nous est cher. » a déclaré le Chef de l’Etat.

A l’occasion du lancement officiel de la CNSS à Niarovana-Caroline, plus d’un million de Certificats d’Etat civil ont été délivrés aux élèves en classes d’examen. Par ailleurs, le Président Hery Rajaonarimampianina a remis leurs certificats de fin de formation aux élèves du IFTM (Ivo-Toerana Fampiofanana Tantsaha Modely), à qui il a aussi offert de petits matériels agricoles et des semences. « Les agriculteurs sont la clé du développement de ce pays, ça ne se réclame pas dans la rue, il se construit dans les champs, et sur tous les lieux de travail. Ne vous précipitez pas dans les grandes villes. Vous pouvez apporter votre part de changement dans votre région grâce à vos acquis, et c’est même de votre devoir. » a ajouté le Chef de l’Etat. Par ailleurs, à Niarovana-Caroline, le Président a remis les engins et équipements du BNGRC pour le District de Vatomandry. Il a aussi annoncé la réhabilitation prochaine de la piste rurale Vatomandry- Antanambao Mahatsara, et a offert une somme de 10 millions d’ariary pour aider les élus locaux à parfaire les travaux.