Installation du Bataillon Interarmes de l’Armée malagasy (B.I.A) à Ihosy


Pour instaurer la sécurité et la paix sociale dans sept Régions du Sud

Le Bataillon Interarmes de l’Armée malgache (BIA) spécialisé dans la lutte contre l’insécurité dans la grande région du Sud et du Sud-Ouest de Madagascar a été installé officiellement à Ihosy, la capitale de la Région Ihorombe, par le Président de la République ce 6 octobre. La mise en place de ce bataillon, le premier du genre dans le pays s’inscrit dans le cadre de la RSS, la Réforme du Secteur de la Sécurité. Sa mission est d’assurer la sécurité de la population et de ses biens, et couvre sept régions : Atsimo-Andrefana, Atsimo-Atsinanana, Anosy, Androy, Haute Matsiatra, Menabe et Ihorombe. Pour le Président Hery Rajaonarimampianina, Chef Suprême des Forces Armées, l’installation du BIA à Ihosy est d’une importance particulière dans la lutte contre l’insécurité, pour l’instauration de la sécurité et de la paix sociale dans le Grand Sud qui constituent un grand défi pour l’État.

Le Président Rajaonarimampianina lors de l’installation du BIA

Le B.I.A est composé d’éléments issus des forces terrestres, les forces aériennes et navales de l’Armée. Il s’agit des parachutistes du 1er RFI, les forces spéciales navales d’Antsiranana, ainsi que les forces spéciales formées à Ambatoloana. Ces éléments d’élite vont combattre le phénomène dahalo et l’insécurité récurrente dans les 7 régions concernées. Les éléments issus des forces aériennes vont notamment piloter les petits aéronefs et les hélicoptères utilisés dans les opérations. D’après le Ministre de la Défense Nationale, le Général Béni Xavier Rasolofonirina, l’installation du BIA est le reflet des efforts menés par le Gouvernement pour asseoir la paix et anéantir les actions des dahalo dans les sept Régions du Sud. Il a salué la volonté ferme et les engagements pris par le Président de la République pour soutenir l’Armée malagasy, dont les opérations menées s’inscrivent dans le cadre des plans opérationnels de la RSS.

Région Ihorombe : installation du BIA ou Bataillon Interarmes d’Ihosy

La cérémonie militaire qui a eu lieu ce jour à Ihosy a été marquée par l’installation du Commandant du BIA, le Colonel Rakotozafy Andrianjaozy Derandrainibe, et la remise de son drapeau au Bataillon. Un grand défilé militaire a également eu lieu, afin de présenter notamment à la population les nouveaux matériels et armes à leur disposition. L’installation du BIA à Ihorombe est une première dans l’histoire en termes d’actions anti-dahalo. Pour le Chef de la Région Ihorombe, le BIA est vivement salué par la population, pour rétablir et renforcer la sécurité, afin que les activités économiques se déroulent dans un environnement favorable. Le Président Rajaonarimampianina est le premier Chef de l’Etat malgache à avoir décidé la mise en place d’un dispositif d’une telle envergure pour la lutte contre l’insécurité. Quant au choix d’Ihosy, il relève de son emplacement stratégique par rapport aux sept zones d’opération. Outre les armes mises à sa disposition, le BIA utilise de petits avions, des hélicoptères, et des quads pour mener des opérations dans les zones enclavées. Par ailleurs, sur le plan technologique, le BIA a été doté des nouvelles technologies de l’information et de la communication telles que les GPS, les drones, les connexions Internet 4G, par le biais d’un partenariat solide avec le Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique. L’installation du BIA à Ihorombe va aussi appuyer les actions de sensibilisation menées par les élus locaux sur le renforcement des kalony et du Fihavanana par le biais du Titika, un Dina, un contrat social, approuvé par toutes les communautés de base.

Equipements modernes pour le BIA

Le Président Rajaonarimampianina a rappelé à Ihosy les défis à relever, où les principaux ennemis sont l’insécurité, la corruption et la pauvreté. Les efforts déployés par le Gouvernement vont dans ce sens, et les actions continueront toujours jusqu’à ce que la population ait une vie meilleure et en parfaite sécurité. La Région Ihorombe a été choisie pour abriter le premier BIA car, pour le Chef de l’État, le Sud doit être le moteur du développement du pays. La croissance économique et le développement reposent sur la sécurité. Le Président a lancé un appel à la solidarité entre la population et les forces de l’ordre, car la lutte contre l’insécurité est l’affaire de tous. Il a annoncé que le prochain BIA sera installé dans l’Ouest du pays où plusieurs districts figurent parmi les zones rouges. Dans ce sens, il a fait savoir que la Réforme du Secteur de la Sécurité est une fierté pour Madagascar, puisque l’Union Africaine et les Nations-Unies ont salué les projets du Gouvernement pour la lutte contre l’insécurité. Le BIA est une sorte de Projet structurant favorisant la paix sociale durable et servant l’intérêt de tous. Il s’agit d’une action pour l’instauration et le renforcement de l’État de droit, et une réponse à la déstabilisation qui handicape l’action de développement, d’autant que les actions du BIA sont légitimes et régies par la Loi.

Le Président a appelé la population à faire preuve de patriotisme en aidant les forces de l’ordre dans le combat contre les dahalo, et en refusant toute velléité de déstabilisation. Par ailleurs, il a également encouragé la population du Sud et du Sud-Ouest à lutter contre le changement climatique, en évitant notamment la pratique des feux de brousse. Il a aussi rappelé l’importance de l’exploitation des énergies renouvelables. A titre personnel, le Président a offert un groupe électrogène d’une puissance de 400Kw pour lutter contre le délestage à Ihosy, lequel sera sur place dès la fin de la semaine.

Au plan de la gestion des risques et des catastrophes, pour le BNGRC d’Ihorombe, à l’instar de toutes les autres régions de Madagascar, le Président de la République a remis des engins et du matériel opérationnel, à savoir un Poste de commandement mobile, une ambulance tout-terrain équipée d’un appareil de réanimation d’urgence, un camion benne, une motopompe d’épuisement à grande capacité de 10.000 l/mn, un tractochargeur, un tractopelle/pelleteuse et des pièces de rechange. Le Président Rajaonarimampianina a réitéré que l’État œuvre en permanence pour l’amélioration des conditions de vie de la population. Il a promis de contribuer à la construction de l’Hôtel de ville d’Ihosy. En réitérant sa conviction pour un développement basé sur les Fokontany, le Président de la République a invité les parlementaires et les élus à procéder à une réflexion profonde sur les conditions devant favoriser des élections fiables, assurant l’unité et la souveraineté nationales en 2018 pour le bien de la population. Il a conclu en appelant tout un chacun à faire preuve de patriotisme, à travers son travail et ses actions pour le développement du pays.

Remise d’engin et de matériel opérationnel au BNGRC d’Ihorombe