Francophonie, Sommet d’Erevan : Passation de la Présidence entre Madagascar et l’Arménie  


Après la cérémonie d’ouverture du XVIIème Sommet de la Francophonie, la passation de la Présidence de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, entre Madagascar et l’Arménie, s’est déroulée en session plénière, dans l’après-midi de ce 11 octobre 2018.

Le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, a tenu à rappeler, lors de la cérémonie, que l’accueil du XVIème Sommet avait consacré le retour de Madagascar au sein de la Francophonie, et du concert des nations. « Durant ce mandat, nous n’avions eu de cesse de faire de la Déclaration d’Antananarivo un plaidoyer pour une croissance inclusive, et un partage équitable des richesses, pour un développement responsable, et une paix pérenne, non seulement dans l’espace francophone mais aussi dans le monde », a-t-il déclaré.

Il a ensuite félicité et encouragé l’Arménie, à travers son Premier Ministre, Nikol Pachinyan. « Nos collègues et amis arméniens sont maintenant appelés à prendre le relais de la présidence au titre de pays hôte du XVIIème Sommet. En hébergeant en moins de trois ans les deux plus grandes instances de la Francophonie, le peuple arménien confirme une fois de plus son engagement, son implication, et sa participation active au rayonnement de notre chère famille francophone. » a-t-il conclu.

Invité de la télévision publique arménienne

Le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, fut, par ailleurs, l’invité de la télévision publique arménienne. Sur le thème du XVIIème sommet de la Francophonie, il a déclaré que le vivre ensemble ne se décrète pas, que c’est une volonté commune d’être avec les autres, et d’accepter la différence. Il fut ensuite amené à parler du rôle de l’OIF à Madagascar, précisant notamment le soutien apporté au renforcement de la démocratie, et, à l’heure actuelle, l’appui apporté au processus électoral. Sur les relations bilatérales entre l’Arménie et Madagascar, il a fait remarquer que c’est la première fois qu’un Chef d’Etat malgache est sur le sol arménien, et que Madagascar entend renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.