Fausses cartes d’identité nationale et fausses cartes d’électeur


Le Président p.i a reçu la copie du dossier de plainte du candidat Ravalomanana

Une délégation du candidat Marc Ravalomanana a été reçue par le Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, au palais d’Ambohitsorohitra, dans la matinée de ce 17 décembre. Rajemison Rakotomaharo et Me Hanitra Razafimanantsoa ont officiellement informé le Chef de l’Etat de la plainte déposée par le candidat Ravalomanana auprès de la CENI concernant une fabrication massive de fausses cartes d’identité nationale et de cartes d’électeurs.

Rajemison Rakotomaharo a indiqué que l’état-major de campagne de Marc Ravalomanana a tout d’abord reçu des plaintes venant d’une grande majorité de régions concernant l’existence de ces deux genres de fausses cartes, confirmant ainsi ce qui a été avancé tout récemment par le Directeur Général de l’imprimerie nationale ; ce dernier avait en effet indiqué, lors d’une conférence de presse, que les cartes en question sont fausses car elles ne sont pas conformes aux commandes officielles faites par la Commission Electorale Nationale Indépendante. Ces responsables de la campagne du candidat n° 25 ont donc déposé une plainte auprès de la CENI, accompagnée des spécimens de fausses cartes d’identité nationale et de cartes d’électeur, dont quelques exemplaires ont été également remis au Président de la République p.i.

« Nous sommes au courant des rumeurs sur cette question depuis quelques jours déjà. Les candidats, les simples citoyens, et l’Etat ont des responsabilités à assumer. Pour ce qui nous concerne, nous ne pouvons pas rester impassibles devant cet état de choses, comme nous ne pouvons pas non plus prendre la question d’une façon superficielle », a déclaré le Président p.i. Il a souligné que l’objectif commun est de lever le doute, toute source de suspicion. « C’est très important car les résultats des élections doivent être acceptés par tous, dont les candidats en premier lieu. Nous œuvrons dans ce sens. Lorsque nous avons entendu la déclaration du Directeur Général de l’imprimerie nationale, nous avons diligenté une enquête officielle. Nous nous sommes enquis de la question auprès des administrations concernées. Compte tenu de la proximité du scrutin, nous demandons à tout un chacun de redoubler de vigilance car nous ne pouvons pas accepter que de telles pratiques entachent les élections », a ajouté le Président p.i ; il a indiqué ne pas croire que les deux candidats puissent verser dans une telle attitude, mais certainement dans leurs entourages. « Nous allons agir ensemble pour faire ressortir la vérité, car cela répond aux intérêts du pays. Nous assumons nos responsabilités en ce qui concerne l’enquête, et toute rencontre qui devrait permettre d’échanger des idées pour faire valoir l’intérêt commun », a conclu le Président de la République p.i.