Erevan, ouverture officielle du XVIIème Sommet de la Francophonie


Vivre ensemble dans la solidarité : source de paix et de prospérité

Ouverture officielle du XVIIème Sommet des Chefs d’États et de Gouvernement de la Francophonie dans la matinée de ce jeudi 11 octobre 2018, à Erevan, au Complexe Sportif et de Concerts Karen Demirchyan. La République de Madagascar y est représentée par une délégation conduite par le Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, aux côtés des 84 pays membres.

Lors de sa prise de parole, le Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, a tout d’abord rendu hommage à l’illustre chanteur franco-arménien récemment disparu, Charles Aznavour, qui était également un fervent ambassadeur de la francophonie. Il a aussi félicité l’Arménie, à travers son Premier Ministre, Nikol Pachinian, pour la tenue de ce XVIIème Sommet, qui témoigne de l’engagement de ce pays pour la Francophonie et ses valeurs. Se référant ensuite au thème du sommet, « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone », il a déclaré qu’il est en parfaite continuité avec celui d’Antananarivo, il y a deux ans, et qui portait sur la « Croissance partagée et le développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ». Le Chef de l’Etat malgache a également souligné que la tenue du Sommet d‘Erevan, coïncide avec la célébration du 70ème anniversaire de l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par les Nations Unies. A ce propos, le Président de la République malgache p.i a déclaré que « le vivre ensemble est un défi qui s’impose à chaque être humain, convaincu de devoir partager les valeurs fondées sur l’équité et la justice, fortement défendues par la Francophonie ».

Au terme de la Présidence de Madagascar à la tête du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Francophonie, le Président p.i Rivo Rakotovao a rappelé que la tenue du XVIème Sommet à Antananarivo, en novembre 2016, a été un tournant majeur en ce qui concerne le retour de Madagascar dans le concert des nations. Il a également évoqué les retombées positives de la Francophonie pour la Grande Ile, notamment en termes de renforcement de la démocratie, et de l’appui au processus électoral en cours ; à cet effet, le Président p.i a fait appel à la solidarité des membres de l’OIF, afin d’accompagner Madagascar dans un processus électoral démocratique, transparent, et dont les résultats seront acceptés par tous. Par ailleurs, il a tenu à rendre hommage à la Secrétaire Générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, pour son dynamisme et son appui à Madagascar ainsi que pour son leadership au sein de l’OIF. Il a aussi remercié tous les Etats membres pour leur soutien à Madagascar dans la réalisation des défis de la Francophonie.

Dans le courant de l’après-midi, le Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Francophonie verra la passation de la présidence entre Madagascar et l’Arménie.