De nouvelles infrastructures pour Vangaindrano


« La clé de l’Émergence est entre les mains du Peuple Malgache »

Les promesses ont été tenues, les infrastructures ont été réalisées, par le Président de la République et l’équipe gouvernementale, selon de la population de Vangaindrano, en Région Atsimo-Atsinanana. Dans la journée de ce 3 août, le Président Hery Rajaonarimampianina est venu remettre une série de nouvelles infrastructures : le Palais de Justice, située à Ampasy, un bloc opératoire implanté au CHRD de Vangaindrano-Be, et, surtout, la Gare routière Zanaray, construite à Andranodaro Vohitrarivo. Pour le Chef de l’Etat, sa visite, et tous les projets réalisés, confirment que le développement du District de Vangaindrano est une priorité ; par ailleurs, il s’est félicité de la solidarité et de l’effort de la population aux côtés du Gouvernement.

En constatant de visu le mauvais état de toutes les routes dans la ville de Vangaindrano, le Président Rajaonarimampianina a promis la réhabilitation immédiate de toutes les infrastructures routières locales. À propos du nouveau Palais de Justice d’Ampasy, cette infrastructure va beaucoup aider les populations des 29 Communes du District, ainsi que celles de Midongy et de Befotaka. Pour le Président, la qualité des bâtiments et celle des mobiliers installés au sein du Tribunal de Vangaindrano est une référence dans tout Madagascar. Mais, au-delà de la qualité de l’infrastructure, il faut strictement respecter les valeurs morales et républicaines, ainsi que l’État de droit, a-t-il souligné, tout en invitant la population au respect de la loi, et de mettre fin aux vindictes populaires. Le Palais de Justice est le symbole de l’autorité de l’État, selon toujours le Président, et tout cela mène à la Renaissance des mentalités et des valeurs morales malagasy, a-t-il ajouté.

Quant à la nouvelle Gare routière Zanaray, construite à Andranodaro Vohitrarivo, le Chef de l’Etat a souligné qu’il s’agit d’une infrastructure de qualité, moderne, et qui embellit la ville. Sa superficie permet d’accueillir des centaines de véhicules, et, à cet effet, le Président a offert six panneaux solaires et lampadaires, avec leurs poteaux, pour éclairer le parking et ses environs. Autrefois, l’ancienne gare routière, à l’entrée de la ville, accueillait toutes les lignes régionales et suburbaines avec un parking trop étroit, près du grand marché, et cela avait beaucoup affecté la circulation et la sécurité. Avec la nouvelle Gare routière Zanaray, les commerçants, et toute la population de Vangaindrano, se réjouissent d’une telle infrastructure moderne, aux normes, et qui contribue à l’amélioration du plan d’urbanisme de la ville.

Dans le domaine de la santé, le bloc opératoire du CHRD, Centre Hospitalier de Référence du District, de Vangaindrano-Be, va contribuer à diminuer les risques d’aggravation et les problèmes liés aux traitements et aux soins, notamment pour les mères de familles devant accoucher par césarienne. Le Président Rajaonarimampianina a souligné que parmi les 30 blocs opératoires installés jusqu’ici, celui de Vangaindrano est le plus moderne et le mieux équipé. Vangaindrano est désormais un district qui avance bel et bien vers l’Émergence, selon le Président, car les projets structurants lancés répondent aux véritables besoins de la population, tout en étant modernes et durables. Tout cela traduit l’avancée vers le Fisandratana, a-t-il relevé. Puis, à propos de la RN 12-A, Vangaindrano-Taolagnaro, il a fait savoir que la suspension temporaire des travaux de réhabilitation était liée notamment à l’insuffisance des financements, mais, surtout, à la volonté présidentielle de réaliser des infrastructures routières de qualité ; l’objectif étant en effet d’arrêter l’utilisation des bacs pour traverser les dix rivières, par la construction de ponts solides et modernes, pouvant supporter toutes les charges.

L’Émergence de Madagascar a besoin de temps et de solidarité entre l’État et la population, selon le Président, afin de pouvoir réaliser des projets structurants, qui répondent aux besoins de toute la population ; à cet effet, il a mis en garde contre les détracteurs qui ne cessent de mener des actions visant à saper les efforts de développement engagés. Il a promis de veiller aux aspirations du peuple jusqu’à la véritable Émergence du pays, que ce soit au niveau économique, social ou même politique. Par ailleurs, il a salué l’engagement des mères de familles et des jeunes dans le développement de toute la Région Atsimo Atsinanana, car cela garantit parfaitement le succès des efforts menés, a-t-il insisté.

Au tableau des projets réalisés dans l’Atsimo Atsinanana, le Président Rajaonarimampianina a particulièrement évoqué ceux menés dans le domaine de l’agriculture et l’élevage, à savoir la réhabilitation de vingt (20) périmètres irriguées à Vangaindrano, de plus d’un millier d’hectares de terres arables, bénéficiant à 2.500 paysans. Il y a eu également la distribution de 10 tonnes de semences dans tout Vangaindrano, dont des haricots, et 14 tonnes de semences de riz. Il a aussi rappelé la distribution de 27.000 boutures de patates dans le dit district, dans le but de contribuer aux efforts de population pour améliorer leurs activités économiques, et, partant, leurs conditions de vie. Ce jour, le Président a également distribué 5.000 poules pondeuses aux différentes associations de mères de familles de Vangaindrano. Il a indiqué que d’autres projets seront lancés, et dont la réussite repose toujours sur la confiance réciproque et la solidarité. C’est la base de la Vision Fisandratana 2030, a-t-il fait valoir, pour la création d’emplois, de valeurs ajoutées et de richesses. A l’endroit des maires font partie, des représentants de l’État auprès de la population, le Président a promis de leur octroyer des motocyclettes pour leurs missions. Par ailleurs, il a appelé chaque citoyen à agir avec patriotisme, et veiller aux intérêts communs, car c’est ce qui manque énormément au pays actuellement. Sur le plan politique, le Président Rajaonarimampianina a laissé entendre qu’il détient bel et bien la clé de l’Émergence, et n’envisage aucunement de remettre cette clé à n’importe quel homme ou femme politique malveillant, en défendant ardemment avec la population les efforts de développement déjà engagés jusqu’ici. Il a cependant appelé au respect de la stabilité et de la paix sociale, bases incontournables du développement durable.