Communiqué de presse conjoint: Lancement du Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public et des subventions communales d’investissements


Télécharger le communiqué de presse conjoint (PDF)

Le PAPSP est officiellement lancé et 992 communes ayant rempli les conditions d’éligibilité au financement dans le cadre du Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public recevront au cours de cette semaine des subventions d’investissement par le biais de ce projet

Antananarivo, le 26 mars 2018. Le lancement du Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public (PAPSP), un projet du gouvernement Malagasy, financé par la Banque mondiale à hauteur de 40 millions de dollars sur une période de 4 ans (2017-2020) s’est tenu ce jour au CCI Ivato en présence du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, du Premier Ministre, Solonandrasana Olivier Mahafaly, de la Country manager de la Banque mondiale à Madagascar, Coralie Gevers et de quelques maires bénéficiaires.

Le PAPSP, premier projet à Madagascar à avoir adopté le mécanisme d’un financement basé sur les résultats, cherche à renforcer l’action du Fonds de Développement Local comme l’instrument principal de transferts aux communes. Le projet supportera à hauteur de 12 millions de dollars les subventions d’investissement aux communes à travers le Fonds de Développement Local (FDL) au cours des quatre prochaines années. Les subventions serviront à financer des projets d’investissements communaux sur le territoire des communes bénéficiaires (projets tels qu’aménagement de marchés, amélioration ou création de pistes communales, installation de pompes d’eau, rénovation de bureaux communaux etc.).

Le Président de la République a déclaré à maintes reprises qu’il est sans équivoque sur sa conviction que le développement des collectivités territoriales décentralisées est un des piliers à la base du développement de Madagascar. « Ny kaominina no anisan’ny kitro ifaharan’ny fampandrososana » a-t-il dit.

Pour l’année 2018, un financement total de 15,116,988,940 Ariary sera décaissé au titre de subventions communales pour 992 communes qui ont rempli les conditions d’éligibilité du projet PAPSP. Chaque commune bénéficiaire recevra 15 millions d’ariary pour réaliser les sous-projets qu’ils sont soumis dans le cadre du PAPSP.

« Les collectivités locales jouent un rôle central dans la vie des citoyens : ils délivrent des services de base et doivent assurer le bon fonctionnement de la commune pour le bien de la communauté avec des moyens souvent très limités. L‘expérience – tant à Madagascar que dans d’autres pays – montre que lorsque les collectivités et les communautés locales sont associées à la conception et à la mise en œuvre des projets de développement, ces projets délivrent de meilleurs résultats pour tous », déclare Coralie Gevers, Country manager de la Banque mondiale à Madagascar. « Ces fonds sont des fonds publics destinés à financer des investissements pour le bien public. Nous voulons donc nous assurer que ces fonds aient le plus grand impact possible pour la population et soient gérés de façon efficace et transparente par les collectivités ».

Outre les audits qui pourraient être réalisés sur le transfert et la gestion de ces subventions, d’autres vérifications seront menées en collaboration avec les Tribunaux Financiers et les plateformes nationales des organisations de la Société Civile. Tout citoyen a aussi une responsabilité dans le suivi de la gestion de ces transferts. Un numéro gratuit, « Allo, Volamahitsy ! » : 033 44 800 20, est ainsi mis à disposition par le Gouvernement pour toute question, remarque ou plainte concernant la gestion de ces subventions aux communes, incluant aussi tout non-respect de l’environnement, du droit de la population et de la communauté pendant la mise en œuvre des sous-projets.

Contact :

PREA

Bali Andriantseheno
Coordonnateur Général
+261 34 00 40301, coordonnateur@prea.gov.mg

Banque mondiale

Dia Styvanley
Communication officer
+261 32 05 001 27, dstyvanley@worldbank.org