Colloque International sur les Finances locales dans les pays d’Afrique francophone Subsaharienne


Une bonne gouvernance financière pour un service public de qualité

Le Colloque International sur « les Finances locales dans les pays d’Afrique francophone subsaharienne » s’est ouvert ce 5 octobre à Antananarivo, et durera deux jours. Il s’agit d’une initiative conjointe du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et celui des Finances et du Budget, en partenariat avec la Coopération allemande. L’objectif est de poursuivre les engagements de l’Etat pour améliorer les finances des Collectivités Territoriales Décentralisées, tout particulièrement les communes, de promouvoir la coopération Sud-Sud, ainsi que l’intégration de Madagascar dans les réseaux des partenaires qui soutiennent les initiatives de modernisation des finances locales.

Le Président Hery Rajaonarimampianina lors de l’Ouverture du Colloque International sur « les Finances locales dans les pays d’Afrique francophone subsaharienne

Les grands défis pour la décentralisation effective et l’amélioration des finances locales s’inscrivent déjà dans les ODD, les objectifs de développement durable de Madagascar. Parmi eux figurent l’amélioration du mécanisme de transfert aux collectivités, l’augmentation de leurs recettes propres, et l’amélioration de la transparence dans la gestion financière. Les principales contraintes restent cependant l’insuffisance de ressources locales propres, la sous-exploitation des impôts locaux, ou encore la corruption qui affecte énormément la mobilisation fiscale. En ouvrant officiellement le colloque, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a expliqué que les finances locales sont la base même du développement du pays. Au-delà de la recherche et de la collecte des ressources, le Chef d’Etat préconise aussi la bonne gouvernance des recettes et des dépenses au niveau des communes, et tout ceci selon le principe de redevabilité, intègre et transparente. Une bonne gouvernance financière donc, pour un service public de qualité.

Carlton Anosy, Antananarivo Madagascar : Ouverture du Colloque International

Le Président a demandé à chaque commune de faire preuve d’innovation face à leurs spécificités respectives, et cela nécessite une bonne connaissance du terrain. « Ce colloque est une occasion d’échanges sur les expériences pertinentes entre les pays d’Afrique. Mais sachez les adapter car les réalités sont différentes. Il faut adapter à la fois la vision et la gestion », a indiqué le Chef de l’Etat. En concluant son intervention, il a insisté sur la collaboration étroite entre le pouvoir central et les communes, afin de parvenir, ensemble, à des résultats palpables, au bénéfice de la population de chaque commune.