Attentat au stade de Mahamasina : Le Président de la République condamne cet acte abject


Un engin explosif, qui reste à identifier, a explosé dans la foule venue assister au  concert du 26 juin au Stade de Mahamasina, en début de soirée. On déplore deux morts et plusieurs dizaines de blessés. Dès qu’il a appris ce drame, le Président de la République s’est rendu au CHU Ravoahangy Andrianavalona, avec son épouse, ainsi que le Premier ministre et des membres du gouvernement.

Dans une brève déclaration au CHUJRA, le Chef de l’Etat a présenté ses condoléances aux familles qui ont perdu des proches, et prodigué des mots de réconfort aux blessés. Le Président de la République a fermement condamné cet attentat odieux. Il a condamné ceux qui, pour des raisons politiques, utilisent la violence aveugle en sacrifiant la population dans des actes aussi abjects.

Le Président a rendu visite aux victimes de l’attentat de Mahamasina à l’HJRA

Le Président a rendu visite aux victimes de l’attentat de Mahamasina à l’HJRA

Dans la matinée du 26 juin, des poseurs d’explosifs ont déjà été appréhendés par les forces de l’ordre autour du Stade de Mahamasina ou avait lieu le défilé militaire. Des mesures appropriées seront appliquées aux auteurs de tels actes, a réitéré le Président de la République, mais nous ne répondrons pas à la violence par la violence, a-t-il dit, reprenant ses propos lors du discours au Palais d’ Etat de Iavoloha ce 26 juin, laissant les criminels à la rigueur de la loi.