Accidents de taxibe : application stricte des lois et règlements


Douze personnes sont mortes ce 29 avril dans deux graves accidents de la route impliquant des taxibe. Sur la Route-digue, à Antananarrivo, la collision frontale entre deux taxibe, due à un excès de vitesse de l’un des véhicules, a fait 5 morts et 7 blessés. En fin d’après-midi, dans la région de Mahitsy, sur la RN4, une course poursuite entre deux taxibe, une fois de plus, a provoqué la chute de l’un des véhicules dans un ravin. Il y a eu 7 morts et 30 blessés. Dans l’accident de Mahitsy, l’un des conducteurs était en état d’ébriété.

Devant ces drames, le Président de la République et des membres du Gouvernement se sont rendus, en début de soirée, au CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona pour s’incliner devant les dépouilles des victimes, pour présenter ensuite les condoléances à leurs familles, et aussi, pour réconforter les blessés et leur souhaiter un prompt rétablissement. Le Président Hery Rajaonarimampianina a indiqué à cette occasion que l’Etat assume ses responsabilités et prend en charge les soins prodigués aux blessés.

Hery Rajaonarimampianina

Réconfort aux familles des victimes

Lors d’une déclaration faite au CHUJRA, à l’issue de la visite, le Chef de l’Etat a donné des ordres fermes pour le renforcement de la sécurité routière sur toute l’étendue du territoire. Le Président Rajaonarimampianina s’est adressé tout particulièrement au Ministre de la sécurité publique, au Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie Nationale, au Ministre des transports, et à tous les responsables, à leurs niveaux respectifs, pour que la fermeté soit appliquée dans le contrôle et la régulation de la circulation. Le Président de la République a appelé tous les responsables pour une application stricte et sans état d’âme des peines prévues par la loi à l’encontre des fauteurs d’accidents de la route.

Hery Rajaonarimampianina

Recueillement devant les dépouilles mortelles des accidentés

Le Chef de l’Etat a préconisé un suivi rigoureux de l’octroi du permis de conduire, et de déceler les faux dans le cadre de l’application du permis biométrique, rigueur également pour ce qui est des autorisations spécifiques délivrées aux conducteurs de taxis et de taxibe ainsi qu’aux camionneurs. Par ailleurs, en ce qui concerne les centres de visite technique des véhicules, il a ordonné la mise en place d’une cellule du BIANCO.

Hery Rajaonarimampianina

Directives aux ministres et aux responsables de la sécurité routière

Aux coopératives de transports et à leurs membres, le Président de la République a demandé l’élaboration de procédures rigoureuses afin que les conducteurs recrutés soient de vrais professionnels car, dans l’exercice de leur fonction, ils sont responsables de la vie des passagers. Le Chef de l’Etat a souligné que ces ordres ont pour but de diminuer le nombre d’accidents de la route et, surtout, pour rassurer les voyageurs et tous les usagers de la route.